Comment réussir ses relations presse ?

Comment réussir ses relations presse ?

Pour asseoir sa notoriété, il faut être présent dans les médias, à travers un bon article publié au moment opportun par exemple. La question est maintenant de savoir comment y parvenir. Les secrets d’une pro passionnée ? Un excellent réseau, une écriture journalistique les règles de l’art et de l’empathie.

Soigner ses outils de presse

Pour avoir la chance de paraître dans un journal ou un magazine, de passer à la radio ou à la télévision, il faut susciter l’intérêt d’un journaliste à travers des outils de presse de qualité. Il faut apporter un soin particulier au fond autant qu’à la forme.

Mettre en exergue et en premier lieu toutes les informations (date, présentation, contacts, …) susceptibles de capter l’attention du journaliste. Par exemple : un communiqué bien renseigné incitera le journaliste à en savoir un peu plus sur l’entreprise.

Attention aux contenus publicitaires qui font partie des pièges à éviter. Le contenu doit particulièrement être soigné du fait que ce dernier pourrait être repris tel quel par différents médias, quel que soit le canal de diffusion utilisé.

Définir clairement sa cible

Le média est la première cible d’un communiqué de presse. C’est lui que l’entreprise doit séduire en premier. Pour ce faire, il faut un communiqué ciblé. La ligne éditoriale doit ainsi correspondre à celle du média visé.

Une même information peut très bien être traitée maintes fois, sous un angle différent à chaque fois pour un communiqué sur-mesure. Cette personnalisation peut-être perçue comme une proximité, ce qui amènera le journaliste à privilégier un communiqué parmi des centaines (voire des milliers) d’autres. Aussi, avant d’envoyer le communiqué de presse, il est essentiel d’identifier sa cible et de sélectionner quelques journalistes à travers les 36 400 titulaires d’une carte de presse. Il est tout à fait possible d’opérer une sélection efficace de sa cible grâce à une base de données qualifiée et mise à jour.

Autre conseil : on misera plus sur la qualité du communiqué que sur la quantité. En envoyer trop peut nuire à l’image de l’entreprise.

Savoir relancer

Face au nombre important d’information que reçoit un journaliste chaque jour, celui-ci peut en rater quelques-unes. Même si la qualité et la pertinence étaient au rendez-vous, il est tout à fait possible de ne pas avoir de retour. Il faut donc commencer par confirmer la bonne réception dudit communiqué en relaçant par téléphone.

Cette action constitue par ailleurs un bon moyen d’établir le contact. Si besoin, laisser un message sur la boîte vocale. Dans l’un ou l’autre cas, le discours doit être clair, concis et courtois.

Avant d’effectuer la relance toutefois, il est important de se renseigner sur les habitudes et les stratégies de communications du journaliste. Décrocher un rendez-vous, un entretien, une rencontre sera ainsi plus facile.

Pérenniser la relation

Le communiqué de presse a pour principale fonction d’inciter le relais d’informations par les médias. Il se peut que cela n’aboutisse pas mais le communiqué restera dans les archives du journaliste. Ce dernier peut ainsi reprendre l’actualité à un moment ou à une autre, le traiter différemment mais fera dans tous les cas parler de l’entreprise.

Pour établir une bonne relation avec les médias, il est donc important de soigner son communiqué en toute circonstance et d’en faire bon usage.

Publié le 29 mars 2015 par pour Hic et nunc.
Comment réussir ses relations presse ?
4.71 (94.29%) 7 votes

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This